Quirieu  
Formé par un promontoire calcaire dominant la plaine de plusieurs dizaines de mètres, le site médiéval de Quirieu a la particularité d’abriter ce qui fut l’une des principales places fortes delphinales du Moyen-Age. Elle bénéficiait d’une situation de contrôle privilégiée s’exerçant à la fois sur un axe fluvial et une frontière (le Rhône sépara ici Dauphiné et Savoie jusqu’en 1601).

 Après une période d’apogée du XIV au XVIème siècle, la cité de Quirieu fut progressivement abandonnée puis inhabitée de manière permanente depuis les premières années de ce siècle. Le site se divise en deux parties :
- une partie « castrale » occupe la moitié sud du site et comprend la maison forte, le château (aujourd’hui arasé) et le bastion
- une partie « urbaine » avec la grande rue axiale, des ruelles latérales, un habitat, une place de marché et une église. 



De nombreux aménagements ont été réalisés sur le site médiéval depuis la mise en oeuvre en 1993 d’un programme de recherche archéologique soutenu par l’Université de Paris 1. Ces aménagements ont toujours été réalisés en partenariat étroit avec la commune de Bouvesse-Quirieu.

Les ruines basses et la charrière centrale font l’objet chaque année d’un chantier international composé d’une quinzaine de jeunes volontaires.

      

Contact :
Nathalie SANCHEZ
Tél : 04.74.80.00.20
assistant developpement@lepaysdescouleurs.fr